NEWS

peur troubles angoisse psychothérapeute

LA PEUR 

Avec la peur, vous arrêtez de vivre. Vous fonctionnez à un rythme ralenti, qui neutralise la confiance en vous .Vous avez perdu l’autonomie de votre personnalité. Dominé par la peur, votre esprit est ouvert  aux vibrations néfastes d’une panique extérieure.



Abordons tout d’abord la peur, qui est une prise de conscience menaçante devant une situation trouble . Elle est incontrôlable , parce qu’un applique à la peur imaginaire la sensation physique  de l’événement.  


On extrapol au quotidien ou à l’occasion sur un événement qui déclenche cette impression de sensations physiques désagréables. Par exemple , lorsque vous devez prendre l’avion, utiliser l’ascenseur ou traverser un pont ,c’est par l’imagination que vous alimentez que votre esprit en créant de toutes pièces le pire. Qui et responsable de ce film imaginaire que l’on projette le pire .Qui est responsable de ce film imaginaire ? 

Vous, parce que vous avez perdu le contrôle de vos pensées et que le saboteur l’a vite récupéré pour s’en occuper avec plaisir . 


Il y a aussi les peur alimentée par la crainte. Cette peur qui, selon moi , est très dommageable parce qu’elle fait naître en pensée la possibilité de quelque chose à venir. Peur être de perdre un emploi , peur d’voir in accident . Vous réalisez peut-être maintenant que c’est vous qui avez d’abord créé en pensée certains événements que vous avez vécus . 


Le sentiment de peur provoque une sensation physique aux vibrations tellement fortes que, très souvent , elles arrivent automatiquement. Et c’est vous qui en êtes la cause inconsciente parce que vous avez le contrôle de vos pensées.


Si vous êtes parmi ces gens qui vivent ce genre de phobies, apprenez à vous contrôler en analysant avec logique le sujet de votre peur.


FAISONS FACE À LA PEUR 

Ne nous laissons pas dominer par la peur. Prenons du recul nécessaire pour l’examinerait restons maître de notre vie.

AYONS CONFIANCE 

La peur survient lorsque notre confiance nous fait défaut . Renouons avec notre confiance pour vivre pleinement . .

AGISSONS POUR NOUS DEFAIRE DE NOS PEURS 

Lorsque nous avons pris conscience des raisons de nos peurs , nous pouvons nous en défaire en appliquant nos solutions. L’action permet de nous en libérer. 



LECTURE & SUR LA PEUR


Béatrice Copper-Royer, psychologue clinicienne et psychanalyste, vient de publier chez Albin Michel Peur du loup, peur de tout, un ouvrage consacré au développement de la peur chez l’enfant et l’adolescent.


Elisabeth Kübler-Ross, grande spécialiste des soins palliatifs, toutes nos peurs dissimulent une seule et même angoisse. Elle l’explique dans son livre Leçons de vie (JC Lattès)


Catherine Aimelet-Périssol (auteur de Comment apprivoiser son crocodile, Robert Laffont), psychothérapeute, docteur en médecine et disciple de Henri Laborit (biologiste spécialiste des comportements, notamment liés à la peur, et auteur, entre autres, d’Eloge de la fuite, Gallimard)


Victime des autres,

bourreau de soi-même (Robert Laffont), le psychanalyste Guy Corneau




Ne vous laissez pas envahir par l’élèment destructeur de la peur, qui engendre bien d’autres effets. 

Posez-vos questions , si vous êtes de ceux que la peur empêche d’évoluer 


Philippe Viaene 

Définition de la peur 

La peur est une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d'un danger ou d'une menace. En d'autres termes, la peur est une conséquence de l'analyse du danger et permet au sujet de le fuir ou de le combattre, également connue sous le terme « la phobie et réponse combat-fuite ».


Par extension, le terme peut aussi désigner l'appréhension liée à des situations déplaisantes ou à des animaux. Il est alors question de phobie, mot issu d'une racine grecque désignant la peur comme notamment la claustrophobie, l'acrophobie, l'arachnophobie ou l'agoraphobie.


Du point de vue de la neurologie, la peur est essentiellement une activation de l'amygdale

 (ensemble de noyaux au niveau des lobes temporaux)1. L'activation de l'amygdale correspond généralement à un sentiment de danger imminent. Elle peut entraîner une inhibition de la pensée et prépare l'individu à fuir ou à se défendre.


Selon certains psychologues tels que John Broadus Watson et Paul Ekman, la peur est créée par un flux d'émotions, dont la joie, la tristesse et la colère. La peur devrait être distinguée de l'état d'anxiété. Par ailleurs, la peur est générée par les comportements spécifiques de l'évitement et de la fuite, alors que l'anxiété est le résultat de menaces perçues comme étant incontrôlables ou inévitables2. ‘source Wikipédia’