THÈME LE LÂCHER PRISE

lâcher prise en therapie breve

Comment lâcher prise et accepter ce que nous ne pouvons changer?



On croit parfois que le lâcher prise consiste simplement à rester calme, à devenir zen...

Mais le lâcher prise est beaucoup plus.

Découvrez cette capacité unique qui permet d’accepter ce que nous ne pouvons pas contrôler,

pour nous libérer du passé et de la souffrance.

Parfois c’est en perdant quelque chose que nous trouvons beaucoup plus.


Le lâcher prise consiste à être capable de modifier son regard sur le monde, à s’ouvrir à l’imprévu sans devoir se battre sans cesse. Le lâcher prise rime aussi avec acceptation, pardon, et demande parfois de faire le deuil de ce à quoi l’on tient.

Lorsqu’on a de la difficulté à lâcher prise, vous pouvez avoir la certitude que quelques-unes de ces distorsions sont en train de causer leurs habituels dégâts. ( les 3 plus important )


1. La culpabilité

2. L’autodénigrement

3. Le doute de soi


L’estime de soi est donc un élément clé à développer pour réussir à lâcher prise.


Accepter d’apporter certains changements dans notre manière de voir le monde et de nous percevoir.


La prison de nos « croyances fondamentales »

Les croyances fondamentales (Core Beliefs en anglais) constituent le sens profond à partir duquel nous nous définissons, nous percevons les autres, le monde, et à travers lequel nous nous projetons dans l’avenir.


Mais que se passe-t-il lorsque des pensées tordues (distorsions cognitives) s’immiscent dans nos croyances fondamentales?

Vous l’avez deviné: elles nous font la vie dure en nous empêchant, notamment, de lâcher prise…


Des croyances bien actuelles qui rendent le lâcher prise difficile...

Elles sont devenues des évidences.


Les risques de vivre de la déception, des regrets et de la culpabilité augmentent

Les croyances fondamentales qui peuvent nous empêcher de lâcher prise.


« Zone de contrôle » versus « zone de préoccupations inutiles »


Pensez un moment à vos activités et à vos préoccupations.

Vous constaterez que vous n’avez aucun contrôle sur certaines d’entre elles, alors que vous contrôlez directement d’autres activités, celles qui vous donnent des résultats.

Les premières se situent dans la zone de préoccupations inutiles et les secondes dans la zone de contrôle.


Si vous gaspillez votre énergie à vous préoccuper de choses que vous ne pouvez pas changer, vous ne nourrirez que la frustration et le ressentiment.


Nous pouvons toujours trouver un coté constructif a ce qui nous arrive, il s agit parfois de changer 

Un peu notre manière de voir les choses.



La source de notre souffrance ne vient pas de qui nous sommes vraiment, mais plutôt de qui nous croyons être .


Pour aider à lâcher prise, vous devez découvrir qui vous êtes vraiment


Lire la suite : Vivre l'instant présent 


Le lâcher prise, c’est une attitude  

c’est accepter les choses comme elle le sont, dans leur authenticité avec soi et son entourage. PhV.