THÈME LE STRESS


le stress symptomes therapie breve

LE STRESS 



Le stress est une réponse normale de l’organisme pour l’aider à faire face à

une situation problématique ou vécue comme telle. Il s’agit donc d’une réaction automatique

dont le but premier est de permettre au sujet de

survivre à un danger ou de surmonter une difficulté, soit en éliminant la

menace, soit en s’adaptant aux circonstances, soit en fuyant !


Le stress est une réalité subjective qui dépend à la fois de la situation

stressante et de la façon dont l’individu la perçoit et la vit. Il dépend de la

nature et de la prévisibilité de l’élément stressant, mais aussi de l’individu qui

le ressent, de son sentiment de contrôlabilité et de ses anticipations.


Nous ne sommes donc pas égaux devant le stress, chacun réagit à sa façon,

à des stimulus qui lui sont propres, avec ses ressources et sa résistance

personnelles.



D’après Hans Selye*, le syndrome de stress évolue en suivant trois stades successifs :


  1. « Réaction d’alarme » les forces de défense sont mobilisées.

  2. « Stade de résistance » adaptation à l’agent stressant.

  3. « Stade d’épuisement » inexorablement atteint si l’agent stressantest suffisamment puissant et agit longtemps.


Réactions biologiques


1. « REACTION D’ALARME » LES PREMIERS SYMPTÔMES DU STRESS


D'abord une phase de choc intervient au moment où vous recevez le stimulus " stressant " : votre rythme cardiaque s'emballe, votre tonus musculaire et votre taux de sucre dans le sang s'effondrent. Votre organisme va à ce moment tout faire pour s'adapter. Pour cela, votre système nerveux envoie un message à l'hypothalamus qui, en agissant sur la glande médullo-surénale, libère de l'adrénaline. Celle-ci fournit à l'organisme l'énergie dont il a besoin

en augmentant le rythme du cœur (donc son débit) pour mieux oxygéner les muscles et les tissus, et en facilitant la libération du sucre et des graisses par le foie. C'est un premier stade où la mémoire et la réflexion sont améliorées. Vos pupilles se dilatent, vous disposez d'une meilleure vision. Quelle que soit la nature du stimulus, la réponse biologique de votre organisme sera invariablement la même.


2. « STADE DE RÉSISTANCE » LA PHASE DE RÉSISTANCE AU STRESS


Si le stimulus persiste, vous passez à une phase de résistance. Votre organisme est en position d'alarme et de mobilisation pour tenter de capitaliser d'autres

ressources afin de trouver un nouvel équilibre. Votre corps se met à secréter d'autres hormones : l'endorphine aux vertus apaisantes, le cortisol, la dopamine, la sérotonine et enfin des hormones sexuelles. A ce stade, le stress est considéré, d'un point de vue biologique, comme un agent stimulant bénéfique pour l'organisme, qui lui permet de réagir pour survivre à des situations pouvant le mettre en danger.


3. « STADE D’EPUISEMENT » LA PHASE D'ÉPUISEMENT


Si le stress perdure et que votre organisme est incapable de faire face car les dépenses énergétiques nécessaires sont trop importantes, vous passez à une

phase d'épuisement. Vos défenses immunitaires perdent du terrain, ce qui vous rend extrêmement sensible aux agressions extérieures. Vous êtes dans un état de tension excessive. Votre soupape de sécurité explose. Apparaissent alors la fatigue, la colère, voire même la dépression.


Lire la suite : LE STRESS : UNE RÉACTION POSITIVE OU NÉGATIVE ? 

Source : Le stress d'après F. procureur


Vous avez des questionssur le stress ?  n'hésitez pas à nous appeler au 0471 89 40 77 


therapie breve new horizon wouwe

Contactez-nous

Thérapeute  Philippe Viaene -

New Horizon 

                           

TVA : BE 355 230 80855437

BRUCOOP SCRL FS


Copyright ©  Ph.Viaene Tous droits réservés